Débuter en jiu-jitsu...

N'oubliez jamais les conseils suivants:

  1. Vous êtes un débutant, commencez par apprendre les premières techniques en les répétant avec d'autres débutants. N'invitez pas une ceinture noire ou un élève plus gradé à faire un combat;
  2. Prenez votre temps et échauffez vous, buvez beaucoup d'eau et mangez de manière équilibrée;
  3. N'hésitez pas à posez des questions à l'instructeur, il saura vous orienter selon vos souhaits (compétition, loisir, formations…);
  4. Veillez à être toujours propre, à avoir les ongles coupés, à avoir un gi qui sent bon, participez au nettoyage du dojo;
  5. Faites vos devoirs, apprenez la signification des termes du judo (Dojo, Uke, Tori, Randori…) et du jiu-jitsu (Gi, No gi, Combate, Paro, Ooosss!), allez sur internet et apprenez tout ce que vous pouvez sur l'histoire du jjb. Mots clés: BJJ; JJB; JIU-JITSU ; GRACIE JIU-JITSU; RICKSON GRACIE ; HÉLIO GRACIE ; MITSUYO MAEDA ; CARLOS GRACIE ; OSVALDO FADA ; KIMURA ; UFC ; PRIDE ; IBJJF ...
  6. Internet est une source quasi infinie d'informations, mais l'apprentissage proprement dit se fait avec des partenaires, et grâce à votre professeur. Soyez toujours respectueux envers vos partenaires et loyal envers votre professeur;
  7. Si vous gagnez une compétition c'est bien, mais ce n'est qu'une expérience. Soyez patient, restez humbles, ne demandez pas aussi quand sera le passage de votre prochain grade. Voir le paragraphe 4. Compétition de la Charte BJJ LYON;
  8. Restez toujours motivé, ne vous découragez pas au début, rappelez-vous: vous êtes un débutant! Les 3 premiers mois sont les plus difficiles, accrochez-vous, vous allez avoir forcément des courbatures la première semaine, et vous commencerez à mettre en pratique les techniques progressivement, une à une… L'avantage est que nous revenons sans cesse sur les bases! ON VA TRÈS LOIN avec les bases... Toutes les techniques se construisent sur les bases. Visez la ceinture noire, visez le plus loin possible!
  9. Apprenez à faire les techniques en souplesse, en prenant votre temps, sans force, soyez fluide. Le plus difficile pour une personne corpulente est de faire abstraction de sa force. Concentrez vous sur la saisie correcte et le geste technique, répétez, c'est comme la cuisine, question de savoir faire et de pratique!
  10. Apprenez à respirer, faites du yoga! Cela vous aidera à garder votre calme, à ne pas paniquer lorsque il y a réellement 100 kilos qui viennent de passer votre garde, à mieux pour sortir d'une position... et soyez patient, ne cherchez pas forcément la soumission mais développer votre art.... et tapez sans même paraitre concerné, sans égo... 2 fois du plat de la main, sur le sol, sur votre partenaire, ou tapez avec un pied sur le sol, ou dites "tap! tap!" si vous êtes dans l'impossibilité de le faire. Jouer, variez les cycles (loisir - préparation de compétition - travail dans la garde, debout, position particulière etc.), mais faites vous plaisir un maximum, tout en respectant les règles de l'art. 

Votre première compétition

Ne pas perdre vs vouloir gagner

Megaton et son maître, Royler Gracie
Megaton et son maître, Royler Gracie

Il est intéressant de voir à quel point la famille Gracie a exploré les moindres aspects du jiu-jitsu, jusque dans la manière, l'approche psychologique de la compétition par exemple. C'est ici Royler Gracie l'expert en tant que combatant le plus titré de la famille avec 4 victoires aux championnats du Monde consécutives et aussi en MMA. Il est le plus titré et aussi un des plus légers de la famille Gracie (68 kg). Il a remporté souvent contre des adversaires bien plus lourds. En compétition Royler conseille de combattre avec un état d'esprit particulier: celui de ne pas perdre. On peut choisir aussi de n'avoir comme but que celui de gagner. La pression psychologique est plus importante dans ce dernier cas. C'est un peu l'histoire de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. L'expérience de la compétition est absolument formidable. Elle donne mille fois l'opportunité d'atteindre des buts. C'est très constructif et fun. Tout est question de point de vue. Aborder le combat avec l'idée de ne pas commettre de fausses notes est en fait un but lumineux. Le "JackPot". C'est l'art et la manière, l'approche brésilienne surement, sur une musique brésilienne aussi!? Allez bon entrainement Oooss 

 

L'entrainement est aussi une forme d'accomplissement

Le meilleur élève et grand ami de Royler est Wellington "Megaton" Dias. Ce dernier doit son surnom au bruit de l'impact de ses projections de judo sur ses adversaires. Il faisait partie de l'équipe de judo Flamengo et fut remarqué très tôt par Royler. Il reçut de ses mains sa ceinture noire à l'âge de 18 ans et n'a cessé de le représenter loyalement tout au long de sa carrière. Megaton est le seul brésilien à avoir participé à tous les championnats du monde en ceinture noire. Il s'est aussi expatrié assez tôt aux USA où il dirige la "Megaton BJJ Academy" à Phoenix (Arizona). C'est aussi le père de Mackenzie Dern, déjà multi-championne du monde et ceinture noire... Sa femme, Luciana Dias est quand à elle 8 fois championne des panaméricains... C'est aussi mon professeur avec qui le BJJ LYON est en lien direct.

Megaton à l'entraînement à l'académie Gracie Humaita à Rio.
Megaton à l'entraînement à l'académie Gracie Humaita à Rio.

Pour Megaton l'entrainement est aussi une forme d'accomplissement, une discipline et un style de vie. La compétition permet d'aller plus loin, c'est un "booster", même si ce n'est pas l'élément fondamental du jiu-jitsu, la compétition s'est dévellopée dans tous les pays et a fait exploser le nombre de pratiquants. Depuis 2004 le championnat d'Europe qui se déroule à Lisbonne voit son nombre de participants augmenter chaque année. Il en comptait environ 2000 en 2008 et 3000 en 2015...